Save 20% off! Join our newsletter and get 20% off right away!

Dr. Ngozi Okonjo-Iweala

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’OMC

«L’une de mes principales priorités serait de faire face rapidement aux consé-quences économiques et sanitaires du Covid-19 »

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre le 15 février dernier. C’est en présence d’un parterre d’organisations et de pays internation aux que Ngozi Okonjo-Iweala, a été nommée première femme africaine à diriger l’organisme mondial du commerce.


Economiste et spécialiste du développement national et international, Ngozi Iweala a tour à tour occupé leposte de ministre des Finances du Nigéria de 2003-2006. Puis elle s’en va militer au poste de ministre des Affaires étrangères de 2006-2011. Sauf que son expertise en finances, surtout son entêtement pour l’éradication de la corruption et de la dette publique, a favorisé sa rétrogradation dans son ministère initial de 2011-2015. De2015-2019, Dr Ngozi a précédemment été conseillère principale chez Lazard de 2015-2019 et a siégé aux conseils d’administration de la Standard Chartered PLC et Twitter Inc. Sen est suivi la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) de 2014-2020. Le conseil d’administration de Gavi-Alliance du Vaccin (2016-2020) et la Commission mondiale sur l’économie et le climat n’ont pas été reste. Apres une carrière de 25ans à la Banque mondiale en tant qu’économiste du développement in-ternational, Dr Ngozi a été promu au poste de Directrice générale des opérations. Autant de responsabilités qui lui ont valu ses lettres de noblesse auprès des organisations internationales. C’est ainsi qu’Iweala a été sollicité par l’Union africaine UAet l’Organisation mondiale de la santé OMS pour lutter contre la Covid-19 en 2020. Certainement la cerise sur le gâteau qui a déclenché la nomination de Ngozi Okonjo-Iweala en tant que Directeur général au sein de l’instance faitière du Commerce.

Une fierté non seulement pour le peuple nigérian en particulier et l’Afrique en générale voire le monde, mais plus pour les femmes. Car cette nomination va renforcer le partenariat ONU femmes et OMC.


Sa Vision

Installée le ler mars dernier par le pré-sident du Conseil général, David Walker et soutenue par ses pairs, Ngozi Okonjo-Iweala a exhorté les membres de l’OMC à travailler d’arrache-pied pour affronter illico- presto les conséquences du Covid-19. « Une OMC forte est essentielle si nous voulons remettre pleinement et rapidement des ravages causés par la pandémie Covid-19 »a-t-elle déclaré au micro d’un confrère international. Elle poursuit « Notre organisation est confrontée à de nombreux défis, mais en travaillant ensemble, nous pouvons rendre l’OMC plus forte, plus agile et mieux adaptée aux réalités d’aujourd’hui

En rappel, Dr Ngozi est née le 13 juin1954 à Ogwashi au Nigéria. Fille de Chukwuka Okonjo et de Kamene Okonjo, hormis l’économie qui a meublé sa carrière professionnelle, la sexagénaire est aussi une femme politique du Nigéria. Unie à Ikemba Iweala et mère de deux enfants, Okonjo Iweala est diplômée d’une licence d’économie et d’un doctorat du Massachusetts obtenus respectivement à Havard et Institute of Technology. Elle est nommée personnalité africaine de l’année 2020 par le magazine Forbes.